Ensemble pour l'égalité et la dignité
  août 2017  
lumamejevesadi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda

Revues de presse et nouvelles


  Revue de Presse - Séminaire Nationale : Loi Organique des partis politiques et la Démocratie Paritaire : Quelle relation ?

  Manifeste des femmes pour l’égalité et la citoyenneté
Nous Tunisiennes, en marche vers la démocratie, l’égalité et la justice sociale, célébrons avec joie la révolution de la dignité que, hommes et femmes, avons réalisée ensemble. Nous rendons hommage au peuple tunisien qui a triomphé de la dictature. Nous nous inclinons avec recueillement devant le martyre de nos jeunes, filles et garçons.  

  Communiqué : Sur la Réforme de la Constitution
L’Association Démocratique des Femmes du Maroc, accueille avec optimisme le discours du Souverain annonçant la réforme constitutionnelle globale.  

  Discriminations à l’égard des femmes : Le Maroc a franchi des pas importants
Le Maroc a franchi des pas importants en matière de lutte contre les différentes formes de violence et de discrimination à l’égard des femmes, un travail salué par les instances et les organisations internationales, a affirmé Saadia Belmir, Magistrate à la Cour suprême et vice-présidente du Comité contre la torture (CAT) des Nations unies.  

  Les femmes Guich en mal de reconnaissance : sans terres, sans droits
Elles sont des centaines à Rabat, Salé et Témara et des milliers à travers tout le Maroc. Elles sont encore méconnues du grand public et marginalisées alors que ce sont des citoyennes marocaines à part entière. Elles, ce sont les femmes Guich qui revendiquent depuis des années la reconnaissance du droit de propriété sur les terres collectives et le droit d’indemnisation pour expropriation de leurs terres.  

  HCP : Plus de 2 millions de Marocaines ont subi un acte de violence sexuelle
Selon l’enquête du HCP, sur une population de 9,5 millions de femmes âgées de 18 à 64 ans, près de 6 millions ont subi un acte de violence. La violence psychologique constitue la forme de violence la plus répandue, avec un taux de prévalence de 48,4%.  

  Soulaliyates, encore une avancée...
C’est avec beaucoup de satisfaction que nous avons pris connaissance, à l’Association Démocratique des Femmes du Maroc et au Forum des Alternatives Maroc, de la décision du ministère de l’Intérieur en date du 24 Octobre 2010, de reconnaitre désormais aux femmes des terres collectives dans tout le Maroc, le droit de bénéficier, au même titre que les hommes, des indemnisations relatives aux cessions des terres collectives.  

  Le 25ème anniversaire de l’ADFM

  Activité Nejma
Dans le cadre de la commémoration des 16 jours de la lutte contre les violences à l’égard des femmes, le centre Nejma organise une rencontre d’information ( لقاء تواصلي ) en présence des femmes bénéficiaires des services du centre et des journalistes, et ce le lundi 6 décembre à 15 heures.  

  Invitation _ point de presse _ Actualité du dossier des Soulaliyates _ 25 novembre à 11 h _ ADFM Rabat
Suite aux récents développements enregistrés au niveau du dossier des femmes des terres collectives, l’Association Démocratique des Femmes du Maroc a le plaisir de vous inviter à un point de presse qui aura lieu le jeudi 25 novembre à 11h 00, au siège de l’ADFM à Rabat.  

  Appel d’offre
L’élaboration du 4ème rapport national et les premiers rapports régionaux sur les violences fondées sur le genre par le réseau ANARUZ  

  Appel à candidature
Réalisation d’une étude juridique sur la traite des femmes marocaines à des fins sexuelles  

  Communiqué de presse : ADFM et UNIFEM organisent un séminaire international:Hôtel Golden Tulip Farah, Rabat, les 5, 6 et 7 Octobre 2010.

L’Association Démocratique des Femmes du Maroc- ADFM et le Fonds de développement des Nations Unies pour la Femme- UNIFEM organisent un séminaire international dédié à l’échange d’expérience et de bonnes pratiques en matière de planification et de Budgétisation Sensible au Genre au niveau local au Maroc et en Amérique Latine, Hôtel Golden Tulip Farah, Rabat, les 5, 6 et 7 Octobre 2010 .  

  Communiqué membres du REMDH au Maroc
C’est avec une grande stupéfaction que les organisations Marocaines signataires, membres du Réseau euro méditerranéen des droits de l’homme (REMDH), ont appris que Monsieur Kamel JENDOUBI, Président dudit réseau, bénéficiant de la double nationalité tunisienne et française, a été refoulé par les autorités marocaines au moment de son arrivée à l’aéroport de Rabat.  

  Le déshonneur des autorités marocaines
Les autorités marocaines viennent de refouler M. Kamel Jendoubi, président du Réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme sans aucun motif officiel. M Kamel Jendoubi bénéficie de la double nationalité, française et tunisienne, et tout laisse à croire que le gouvernement marocain a ainsi répondu aux injonctions du régime tunisien.  

  L’ADFM rend hommage à Mohamed Arkoun
Mohamed Arkoun s’est éteint le 14 septembre 2010. Sa participation à la 1ère université du printemps organisée par l’ADFM du 24 au 31 mars 1995 demeurera indélébile dans nos mémoires. Cette Université, tenue à l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II à Rabat sous le thème "Droits des femmes" avait réuni, pendant huit jours, une centaine de personnes des deux sexes appartenant au monde associatif, des médias, de l’éducation et de la communication dans le but de réfléchir et débattre sur la question des Droits des Femmes et de l’Egalité au rythme des conférences-débats et des travaux d’atelier.  

  La Aurat Foundation’s Motherland for women, children, and the elderly - Partenaire de WLP - Campagne pour les victimes des inondations.
La Fondation Aurat, partenaire de WLP au Pakistan, a lancé une campagne internationale de secours pour les victimes des inondations pour répondre aux besoins urgents des femmes, des enfants et des personnes âgées. Nous avons besoin de votre aide pour subvenir aux besoins les plus urgents des victimes les plus vulnérables des inondations.  

  En réponse au positionnement de certains de nos oulema …. Communiqué de l’Association Démocratique des Femmes du Maroc
Eu égard à ses titres académiques, les déclarations et analyses récentes livrées par le Dr. Benhamza à un quotidien national à propos d’éventuels et supposés impacts de l’égalité successorale entre les hommes et les femmes sur les familles et la société marocaine sont interpellantes autant sur la forme que sur le fond :  

  Premier numero de la "Nejma News"
Le centre Nejma pour les femmes victimes de violences de l’ADFM à publié le premier numéro de son bulletin électronique "Nejma News".  

  Avis de recrutement d’une coordinatrice / coordinateur des programmes
L’ADFM section de Casablanca est une association autonome crée en 1985 dans le but de promouvoir l’égalité de jure et facto entre les hommes et les femmes  

  Le 8 Mars centenaire 1910 – 2010 : Une journée qui garde toute sa signification
Cent ans après la proclamation de la journée internationale de la femme, le 8mars demeure un symbole pour les femmes de toutes les nationalités, les ethnies, les religions et les âges. Unies dans les luttes et les mobilisations pour une vie digne sans violences ni discriminations, des millions de femmes à travers le monde ont vu leurs vies changer en mieux. D’autres continuent à espérer que les 8 mars à venir leur apporteront la paix et la sécurité, accès à l’éducation, à la santé, et la reconnaissance de leurs droits.  

  Une rencontre pour dynamiser le processus d’Istanbul
MARRAKECH abritera les 11 et 12 novembre prochain la conférence ministérielle euro-méditerranéenne sur le renforcement du rôle de la femme dans la société. Le but est de faire le point sur les réalisations des promesses prises par les 35 pays de la région lors de la rencontre d’Istanbul en 2006. A rappeler que celle-ci avait donné naissance à ce qui a été appelé par la suite le Plan d’action d’Istanbul (PAI).  

  Nouvelle section de l’ADFM à Marrakech
L’association démocratique des femmes du Maroc a inauguré sa nouvelle section à Marrakech.  

  Les violences à l’égard des femmes comme sujet d’examen
l’ADFM salue l’initiative de l’Académie Régionale de l’Éducation et de la Formation de la région de Rabat Salé Zemmour Zaer pour le traitement du phénomène la violence à l’égard des femmes.  

  Formation au leadership féminin La force de la communication et de l’argumentation
Le programme a été centré sur “le renforcement des capacités des femmes”, dans les domaines du leadership, de la communication, la mobilisation et la sensibilisation, ainsi que dans le plaidoyer.  

  Euromed : La Conférence de Lisbonne appelle à la suppression des dispositions discriminatoires à l’égard des femmes
Les participantes à la Conférence euroméditerranéenne de Lisbonne sur la participation des femmes dans la vie politique, ont appelé vendredi les Etats de la région à supprimer toutes les dispositions discriminatoires à l’égard des femmes et à lever leurs réserves sur les instruments internationaux relatifs aux droits de la femme.  

  Droits des femmes au Maroc : le combat est loin d’être terminé
Interview de Mme Rabia Naciri par Djamel Belayachi de afrik.com Actes de violence envers les femmes impunis, mariages précoces en augmentation, permissivité des juges…Le Code de la famille marocain, cinq ans après sa promulgation, a toujours beaucoup de mal à s’ancrer dans les mœurs. Rabia Naciri, membre fondatrice de l’Association Démocratique des Femmes au Maroc (ADFM), revient sur les difficultés à faire appliquer la Moudawana.  

  Plate forme d’action de Musawah
Cette Plate forme d’action est un document de travail destiné à fournir un cadre conceptuel à Musawah, un mouvement mondial pour l’égalité et la justice dans les familles musulmanes.  

  Bulletin électronique Anaruz N° 8
Voici le bulletin électronique N° 8 du réseau Anaruz des centres d’écoutes des femmes victimes de violences.  

  Le code de la famille, 5 ans après
La réforme du code de la famille en 2004, sur décision du Roi, avait suscité de nombreuses polémiques, car contrairement à l’ancienne Moudawana le nouveau code donnait plus d’autonomie aux femmes. Encore aujourd’hui cette réforme ne fait pas que des adeptes et même si les mentalités commencent à changer au Maroc, de nombreuses résistances à l’émancipation de la femme se font ressentir jusque chez les magistrats, assez conservateurs dans le royaume.  

  Visite d’échange d’une délégation de la république de Djibouti
Le 22 janvier 09,L’ADFM a accueilli une délégation de la république du Djibouti présidé par Madame Nimo Boulhan Houssein, Ministre de la Promotion de la Femme, du Bien-être familial et des Affaires sociales.  

  Levée par le Maroc des réserves au sujet de la Convention CEDAW
SM le Roi Mohammed VI a adressé un message à l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme, dont lecture a été donnée par M. Mohamed Moatassim, Conseiller de SM le Roi, devant une réunion spéciale du Conseil Consultatif des Droits de l’Homme, tenue mercredi 10 décembre 2008 à Rabat  

  Appel à témoignage

  Visite de la résposnsabe europeenne Mme Antigoni Papadopoulos
Le 29 octobre 2008, l’Association Démocratique des Femmes du Maroc a accueilli Madame Antigoni Papadopoulos, membre du parlement de la république de Chypre et membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.  

  Communiqué de presse : L’ADFM tient son Assemblée Générale Nationale
Conformément à ses statuts, l’Association Démocratique des Femmes du Maroc a tenu son Assemblée Générale Nationale Ordinaire le samedi 25 octobre 2008 à Rabat.  

  Visite d’Echange
L’ADFM a reçu le jeudi 9 octobre 2008, la visite de Monsieur Jacques PELET, sous-directeur des droits de l’Homme et des affaires humanitaires et sociale du ministère des affaires étrangères et européennes de la république française.  

  A l’occasion de la journée nationale de la femme marocaine:Vers une valeur ajoutée
La commémoration du 10 Octobre en tant que journée nationale de la femme marocaine est liée à la réforme du code de la famille, qui a été un événement politique et juridique d’importance capitale dans la vie des femmes en particulier et la société marocaine en général.  

  Bulletin électronique N° 7 du réseau Anaruz
Voici le bulletin électronique N° 7 du réseau Anaruz des centres d’écoutes des femmes victimes de violences ,dont l’ADFM assure la coordination nationale.  

  Lettre d’information REMDH
Voici la lettre d’information du Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme dont l’ADFM est membre du comité exécutif.  

 
المهور في المغرب تدخل صراع الأجيال

فقراء يرضون بالقليل ويخضعون للأوضاع الاقتصادية.. وأغنياء يتباهون بالملايين فاطمة، امرأة من مدينة فاس، في العقد الثامن من عمرها، ذات بشرة بيضاء لونها بلون الحليب، ووشم يزين وجهها. فاطمة تبدو غير راضية تماما على بنات اليوم. تقول إنهن بدأن بالتخلي تدريجياً عن المطالبة بمبلغ كبير في المهر يليق بمقامهن وقدودهن. مهما كانت التبريرات، فإن فاطمة لا تقبل بها. تلمع عيناها الغائرتان وراء نظارتها الطبية، وهي تجاهد لترفع صوتا كأنه قادم من بئر عميق: «امرأة بدون مهر غال، هي امرأة بدون همة أو شأن»، تنطق كلماتها بالتعبير العامي المغربي.  

  La justice marocaine acquitte le violeur d’une femme enceinte
La cour d’appel de Salé a acquitté le 30 Avril 2008 le violeur d’une femme mariée, enceinte et mère de deux enfants.La victime a été violée, à l’hôpital Avicenne le 13 septembre2006, par un fonctionnaire au même hôpital, alors qu’elle avait un rendez vous pour passer une échographie.  

  Atelier de formation
L’Association Démocratique des Femmes du Maroc « ADFM » organise un ateliert de formation sous le thème : « Des animateurs / animatrices au service de l’égalité des sexes dans l’espace Euromed » et qui démarre le 23 juin 2008 à Casablanca  

  10 ème anniversaire du centre Nejma
Le centre Nejma fête ses 10 ans. Pour l’Association Démocratique des Femmes du Maroc-ADFM, cet anniversaire est également un moment de rétrospective et de bilan. Lorsqu’il a été crée en 1997 par l’ADFM, le centre de formation, d’information, d’orientation et d’assistance juridique, appelé, un peu plus tard le centre Nejma, traitait la question des violences d’une façon générale, notamment celles domestiques et sexuelles qui étaient des sujets tabous au plan social et politique.  

  L’ADFM évalue l’application du Code de la famille : Les juges accusés d’indulgence envers les polygames
L’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) dénonce l’augmentation des cas de polygamie et des mariages de mineures au Maroc. Près de 90% des demandes de mariage de mineures ont été autorisées en 2006.  

  Polygamie au Maroc : le combat des femmes continue
Trop de polygames, trop de tolérance de la part des juges et des moyens insuffisants, c’est le bilan que fait l’Association Démocratique des Femmes au Maroc après quatre années d’application de la réforme du code de la famille. Quand aux mentalités, elles évoluent lentement en la matière.