Ensemble pour l'égalité et la dignité
  mars 2017  
lumamejevesadi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda
Le « Mouvement Pour le Tiers » prépare 6000 femmes dans le cadre des mesures prises pour les élections communales de 2009
Le « mouvement pour le tiers des sièges élus pour les femmes » devrait commencer la prospection, la sélection et la formation des femmes pour les élections communales prévues en 2009 et ce, à partir du mois d’octobre prochain.

Le mouvement a estimé entre 6000 à 7000 le nombre de femmes qui seraient formées ; soit le tiers du nombre des sièges prévus pour les communales de 2009 et ce conformément à la revendication de base du mouvement, à savoir allouer le tiers des sièges aux femmes.

A l’heure actuelle, le mouvement a fondé seize sections spéciales de par le territoire marocain. Ces sections devraient procéder au travail en partenariat avec les femmes leaders sur place pour la prospection de candidates potentielles, compétentes et susceptibles de gagner des sièges, « afin que la représentation des femmes soit effective aux conseils communaux et ne se limite pas à la simple nomination », explique Zakia Elmrini, membre du Mouvement pour le Tiers et Présidente de l’Association « Annakhil » de Marrakech.

En plus de la mise en place d’une délégation locale du mouvement, ce dernier devrait procéder à des actions de plaidoyer au même niveau, suite logique à la campagne pour le tiers lancée en février dernier en faveur d’une meilleure représentativités des femmes dans les conseils communaux.

Le Mouvement projette, entre autres activités, de négocier ces nominations avec les partis politiques les lieux de candidature des femmes et leurs positions dans les listes électorales pour ce qui est des régions qui adopteront ce système (de listes) ou dans le cadre du scrutin uninominal (le mode de scrutin uninominal a été adopté dans 90% des circonscriptions en 2003).Par ailleurs, la prochaine rentrée législative connaîtra la discussion et l’examen du code électoral.

C’est ainsi que le plan d’action du mouvement se décline en 4 étapes linéaires : la prospection, l’accompagnement politique, la prise en charge et la formation de ses candidates afin de concrétiser efficacement ses revendications sur le terrain.

Article traduit de arabe
Oumeima Daoud, Nissa min al maghreb N°98
Septembre 2008