Ensemble pour l'égalité et la dignité
  mai 2017  
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda
La justice marocaine acquitte le violeur d’une femme enceinte
La cour d’appel de Salé a acquitté le 30 Avril 2008 le violeur d’une femme mariée, enceinte et mère de deux enfants.La victime a été violée, à l’hôpital Avicenne le 13 septembre2006, par un fonctionnaire au même hôpital, alors qu’elle avait un rendez vous pour passer une échographie.

L’association démocratique des femmes du Maroc a saisi Monsieur le ministre de la santé le 19 septembre2006 qui a pris les mesures nécessaires ayant aboutit à la suspension de l’agresseur, après que la commission d’enquête a établit la véracité des faits .Une plainte a été déposée auprès du procureur du Roi et une enquête a été ouverte par la police judiciaire qui a conclu à la détention de l’agresseur.

Mais, à notre grande surprise, le coupable a été acquitté le 15 octobre 2007, et ce malgré :

§ Le rapport de la commission d’inspection du ministère de la santé

§ Le PV de la police, où l’agresseur a reconnu avoir commis le même délit à l’hôpital et pour lequel il est passé devant le conseil de discipline.

§ Le témoignage du médecin chef devant le tribunal où il a assuré que l’accusé était un récidiviste.

Suite à ce jugement de première instance, l’ADFM a interpellé le ministre de la justice le 17 octobre 2007 pour qu’une enquête sur les circonstances de l’affaire soit ouverte. Cependant, le verdict de la cour d’appel de Salé le 30 avril 2008 a approuvé le jugement émis par le tribunal de première instance, ce qui permet à l’accusé d’échapper à toute condamnation.

Nous, à l’Association Démocratique des Femmes du Maroc, sommes surprises d’un tel jugement et condamnons vivement tout comportement et toute pratique portant atteinte aux principes de la justice,de l’égalité et de l’équité.

L’ADFM lance un appel aux autorités concernées pour mener une enquête et garantir un procès équitable pour que justice soit faite.

Rabat le 7 mai 2008

Association Démocratique des Femmes du Maroc

Pour plus d’information visiter le blog de soutien : www.adfm.ma/affairechlida/