Ensemble pour l'égalité et la dignité
  mars 2017  
lumamejevesadi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda
Appel à candidature
Réalisation d’une étude juridique sur la traite des femmes marocaines à des fins sexuelles

Contexte

La traite des femmes marocaines à des fins sexuelles (ou de prostitution) a pris ces dernières décennies une grande envergure. Le marché du sexe marocain prospère et s’exporte vers d’autres pays voire d’autres continents. En effet, Les femmes marocaines font l’objet de traite à destination de l’Arabie Saoudite, de la Jordanie, Syrie et Emirats Arabes Unis, et sont forcées de travailler comme prostituées alors qu’on leur avait promis un emploi dans le secteur des services et du tourisme. Des études dans le domaine ont démontré que le Maroc est non seulement un pays d’origine, mais également de transit et de destination.

Dans le cadre de la préparation d’un plaidoyer pour la mise en place d’un cadre juridique définissant, investiguant et sanctionnant le trafic des personnes à des fins sexuelles, l’ADFM compte initier une étude juridique sur l’état des lieux de la traite des femmes marocaines à des fins sexuelles, et ce en faisant appel à un (e) consultant (e) dans le domaine juridique pour cerner les lacunes existantes dans l’arsenal juridique national en relation avec les normes et standards internationaux dans ce domaine.

Cette étude s’appuiera sur l’analyse des données statistiques et/qualitatives existant dressant l’état des lieux pour dégager des proposition de révision du cadre juridique national en la matière.

Le chantier de refonte du code pénal et du code de procédure pénale, actuellement en cours, est une grande opportunité pour intégrer des propositions de lois incriminant les réseaux et protégeant les victimes, ce qui sera l’objet de la campagne de plaidoyer que l’ADFM compte initier dans les semaines à venir.

Profil recherché :

• Diplôme universitaire de cycle supérieur ; • Bonne connaissance de la politique et du cadre juridique marocain ; • Bonne connaissance des normes internationales en matière de droits humains et droits des femmes ; • Maîtrise des outils d’analyse (approche genre, approche droits…) ; • Capacité d’ouverture sur la littérature arabophone et francophone et si possible anglophone en la matière ;

Les dossiers de candidature doivent être envoyés avec la mention : « Proposition pour la réalisation d’une étude juridique sur la traite des femmes marocaines à des fins sexuelles » au plus tard le 24 octobre 2010 à 17h00, aux deux adresses email suivantes : ass.adfm.marrakech@gmail.com et ass.adfm@menara.ma

ou par fax au numéro : +212.5.37.26.08.13

Les dossiers doivent comprendre : • Un CV détaillé • Une note méthodologique avec échéancier de réalisation • Une proposition financière

(En attaché les termes de référence)

Word - 36 ko
Termes de Références